Les éleveurs Paysan Breton

Eleveurs Paysan Breton avec vaches

QUI SONT-ILS ?

Les éleveurs Paysan Breton sont regroupés en Coopératives. Dans le système coopératif, il n’y a pas d’actionnaires mais des adhérents qui détiennent et gèrent la Coopérative. Les éleveurs adhérents participent aux prises de décisions importantes.   

Les éleveurs laitiers Paysan Breton sont avant tout des hommes et des femmes passionnés par leur métier. Ils sont 7000 à produire quotidiennement le lait qui sert à la fabrication de nos produits.

 

  

Être éleveur laitier est un métier très complet : gestion du troupeau et des naissances, travail sur l’alimentation, la santé et le bien-être animal, gestion logistique et administrative de l’exploitation…. Les éleveurs sont de vrais chefs d’entreprises. La Coopérative les accompagne dans tous ces domaines.

Être éleveur laitier est plus qu’un métier, c’est une manière de vivre. 

 

LES FERMES PAYSAN BRETON

 


transmission de père en fils Paysan Breton

 

L’ensemble des exploitations est situé en Bretagne et en Pays de la Loire. Ce sont des régions laitières avec un climat adapté à ce type d’élevage. D’ailleurs, la Bretagne est le premier bassin laitier de France.

3560 exploitations produisent du lait pour Paysan Breton, les éleveurs sont en moyenne 2 par exploitation. Il s’agit d’exploitations familiales, dans lesquelles le savoir-faire se transmet de génération en génération.

 

 

 

 

LES ELEVEURS PAYSAN BRETON ET LEURS VACHES 

Image les éleveurs Paysan Breton vaches

Il y a en moyenne 69 vaches laitières par exploitation.

Sur une exploitation, on trouve des vaches laitières mais également des veaux et des génisses. L’éleveur veille chaque jour au bien-être et à la santé de ses animaux.  Un véritable lien se créé entre eux. D’ailleurs, les éleveurs reconnaissent chacune de leurs vaches, qui ont leur propre prénom. 

 

 

Ce sont en majorité des Prim’Holstein, première race laitière française que l’on trouve particulièrement en Bretagne. On les reconnaît facilement grâce à leurs tâches blanches et noires.

Pour autant, aucune ne se ressemble, chacune a ses propres tâches, un peu comme nos empreintes digitales. Une partie de nos éleveurs élèvent également des normandes et des montbéliardes.

 

 

La journee d'un eleveur

Les vaches ne connaissent ni week-ends, ni jours fériés. Les éleveurs travaillent 7j/7 pour les traire, les nourrir et prendre soin d’elles. Pas de bon lait sans vaches heureuses et en bonne santé !

6H00 : 

Les éleveurs se lèvent tôt. Il faut préparer la salle de traite et aller chercher les vaches, au champ ou dans leur étable en fonction de la saison. 

La traite des vaches Paysan Breton

7H00 : 

C'est l’heure de la première traite. Il faut environ 1 heure pour traire 65 vaches. C’est l’occasion de vérifier la bonne santé du troupeau. Après chaque traite, les éleveurs effectuent un nettoyage minutieux de la salle.

 

9H00 : 

C’est l’heure du repas pour les vaches.

  • Entre mars et octobre, les vaches sont emmenées au champ, elles y pâturent l’herbe fraîche environ 6 à 7 mois dans l’année. Au printemps et en automne, elles rentrent à l’étable pour la nuit;
  • En hiver, elles restent à l’intérieur, au chaud et confortablement installées. Il faut leur apporter la nourriture nécessaire à leur équilibre alimentaire : foin, herbe ensilée, maïs, betteraves…

Image vache avec seau de lait

 

11H00 : 

Les éleveurs nourrissent également les veaux et les génisses, qui demandent une attention toute particulière.

 

 

15h00 : 

Image bureau éleveurs Paysan Breton

Au cours de l’après-midi, les éleveurs s’occupent de leur exploitation. Ils la nettoient et travaillent au champ pour faire pousser une nourriture de qualité pour leurs vaches (herbe, maïs et foin). Ils doivent également remplir les tâches administratives liées à la gestion de leur entreprise ainsi que les rendez-vous avec leurs techniciens et leurs fournisseurs.

  


17h00 : 

Tous les 2 à 3 jours, la Coopérative collecte le lait des éleveurs. L’heure de la collecte est différente pour chaque exploitation.

19h00 : 

La journée d’un éleveur se termine rarement avant 19h, après la 2ème traite de la journée.